Inauguration de la Rue de l’Archiduc et de la nouvelle crèche communale à la Résidence Duvieusart

Merci à toutes celles et tous ceux présents

« Cette inauguration va marquer l’histoire de Nivelles » a déclaré le Bourgmestre.
Tant le passé brassicole que le patrimoine industriel sont mis en valeur par ce projet immobilier.

Un peu d’histoire

C’est en 1888 qu’Edmond DUVIEUSART reprend la brasserie dite des Quatre fils Aymond, pour la développer au fil des ans.
Fin des années ‘20, plusieurs bières y sont brassées dont l’Archiduc, une bière ambrée.
La construction du bâtiment actuel débute en 1946, un sacré défi pour la société Duvieusart qui doit par ailleurs rivaliser avec d’autres grandes brasseries.
Connaissant des difficultés financières, la société passera dans les mains d’investisseurs en 1954, qui arrêteront les activités brassicoles en ce lieu en 1956.
Depuis, le bâtiment était à l’abandon.
C’est en 2006 que le périmètre de revitalisation urbaine est approuvé.
Le projet est alors sur les rails, il franchira toutes les étapes administratives et de chantier jusqu’à l’étape de dépollution du site en 2017.

Le site Duvieusart

Faisant référence à l’histoire du site, les noms des résidences sont associés au processus de brassage :
– La Meunerie avec 14 appartements (fg de Charleroi) ;
– La Malterie avec 23 appartements, 2 commerces-bureaux et une crèche (angle du fg de Charleroi et de la nouvelle voirie) ;
– La Bouteillerie avec 16 appartements (le long de la nouvelle voirie) ;
– La Brasserie avec 1 salle multifonctionnelle (charge d’urbanisme imposée par la Ville) et 6 appartements (fg de Charleroi).

Revitalisation urbaine

Le bâtiment de la Brasserie a pu être conservé et celui construit en symétrie crée un effet de porte d’entrée vers le nouveau quartier.
Dans l’autre sens, la maison du notaire Van Pée (de l’autre côté du fg de Charleroi) étant un bâtiment remarquable, la rue de l’Archiduc a été axée sur l’escalier de cette bâtisse.
L’effet de perspective est saisissant.
Le site comporte aussi une crèche – charge d’urbanisme imposée par la Ville, qui sera rétrocédée gratuitement à la Ville de Nivelles.
Une trentaine de stationnements publics ont été aménagés.

La rue de l’Archiduc

Le Grand Maître et des représentants de la Confrérie de la Jean de Nivelles (qui promeut l’histoire de la cité brassicole nivelloise depuis 1986) étaient présents et ont été mis à l’honneur.
Parmi les bières aclotes, l’Archiduc est toujours brassée aujourd’hui.
Sa recette secrète familiale fut transmise par la famille Duvieusart à la Confrérie en 1995.

Un projet tourné vers l’avenir

Alors que cette inauguration marque l’aboutissement d’un projet, l’avenir du quartier se profile déjà avec un maillage prévu vers le prochain quartier dit Fief de Rognon.
Les travaux ont commencé, actuellement des fouilles archéologiques sont en cours.
Ce projet Fief de Rognon comportera tant des maisons unifamiliales que des immeubles à appartements.

Restez connecté

Plus d'informations